L’application TikTok est-elle un fléau ?

TikTok, c’est quoi ?

L’application TikTok a été lancée en Septembre 2016. Anciennement Musically, l’application est rachetée par l’entreprise ByteDance avec pour but de rassembler deux communautés. TikTok est une application de partage de vidéos en ligne, avec plus de 800 millions d’utilisateurs, essentiellement des adolescent. Les vidéos faites sur l’application sont souvent des challenges accompagnés de musiques.

Les personnes qui postent des vidéos sur l’appli sont appelées TikTokeur(se)s. Charli D’Amelio en est une, elle cumule plus de 120 millions d’abonnées. Elle est vue comme un pilier dans le monde de TikTok .

C’est quoi le problème ?

Sur l’appli, il y a de tout : challenges, danses, doublages, sketchs… Effectivement c’est positif mais il y aussi trop liberté pour les utilisateurs par exemple :

  • Challenges dangereux : Black-out qui consiste à s’étrangler avec un foulard jusqu’à perte de connaissance, il y a eu un décès
  • Challenges de dégradation : Devious lick, (voir article de Braque-Actu’)
  • Challenges qui tournent à la moquerie (Body positivity qui consiste à montrer son corps ou quelque chose qui nous complexe, à assumer ses rondeurs, etc.
  • Des vidéos duos : ce sont des formats avec deux vidéos mises côte à côte pour créer des vidéos comiques, des challenges musicaux, qui peuvent laisser s’exprimer sa créativité mais qui pour d’autres tournent plus à la moquerie d’autrui…

Autre problème : la limite d’âge

La limite d’âge de TikTok est de 13 ans mais des enfants plus jeune utilisent l’application et, étant donné qu’il n’ y a pas moyen de vérifier s’ils ont l’âge demandé, il est impossible pour TikTok d’agir. Ces personnes sont très influençables : très vite des tendances sont apparues et toutes ont été reproduites par ces enfants. Ainsi, certains sont morts à cause de challenges dangereux (fire challenge, black-out, lug-nut challenge, scalp-popping challenge, et bien d’autres encore plus dangereux) Sans oublier que beaucoup d’enfants se retrouvent sexualisés ou complexés.

Conclusion :

Alors NON le problème n’est pas l’application en elle même, mais l’algorithme et les vérifications qui laissent à désirer. Il y a aussi les créateurs qui ont trop de liberté étant donné que les filtres ne fonctionnent pas vraiment. Ainsi, si certains challenges et hashtag ont été bannis, de nombreuses vidéos dangereuses reviennent et reviennent encore en boucle

Source :

Vidéo sur l’hypersexualistion et sur Tiktok du Le Roi des Rats

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s